Comment utiliser le poppers ?

Le poppers est un vasodilatateur à base de nitrite d’alkyle. Les utilisateurs s’en servent à des fins récréatives mais aussi en tant qu’aphrodisiaque lors de leurs ébats sexuels. Comme c’est un produit contenant de l’alcool et de l’acide, son usage nécessite quelques précautions. Ci-après les réponses aux questions fréquemment posées concernant son utilisation.

utilisation poppers

Les diverses utilisations du poppers

L’usage le plus courant, et fortement recommandé par les fabricants, consiste à ouvrir le flacon de poppers dans une pièce non humide, bien aérée et propre. Les utilisateurs n’auront plus qu’à respirer la vapeur se diffusant dans l’air ambiant. C’est le procédé le moins risqué et qui cause le moins d’accident. Lorsque la salle est grande, il ne faut pas hésiter à ouvrir plusieurs flacons en même temps. Mais il est également possible de renifler la vapeur directement au-dessus du flacon ou en utilisant un masque d’inhalation. La dose reçue est plus puissante. Les connaisseurs comparent l’effet à celui d’une boisson alcoolisée « sec » bue d’un seul coup, donc beaucoup plus prononcé. Certaines personnes, même si le cas est assez rare, n’hésitent pas à inhaler la vapeur du poppers par la bouche. L’ingestion du liquide est formellement interdite. Il ne doit en aucun cas entrer en contact avec les muqueuses au risque de provoquer des brulures graves.

Précautions d’usage concernant le poppers

Les poppers en vente actuellement sur le marché contiennent du nitrite d’alkyde synthétisé. Les plus populaires sont ceux à base de nitrite d’amyle, de nitrite de butyle, de nitrite de cyclohexyle, de nitrite de pentyle, de nitrite d’isobutyle et de nitrite d’isopropyle. Qu’ils soient transparents ou huileux, ils ont tous la même propriété c’est-à-dire très inflammable. Il faudra donc les éloigner de toute source de chaleur. C’est l’inhalation de l’arôme du poppers qui provoque les effets recherchés mais pas l’ingestion du liquide. Utilisé avec du viagra ou des substances psychoactifs, il peut mettre la santé de l’utilisateur en danger.